Confrérie de la Marckloff

Accueil Remonter Contactez-nous Sommaire Recherche Contacts et Liens

 Historique
 

 

Accueil
Remonter

Historique

    Au XIV ème siècle, il existait déjà à Durbuy ( comme dans bien d’autres localités), deux franches « brassines » (entendez brasseries). On y cultivait aussi du houblon.

    En 1560, un certain Philippe Marckloff, déjà propriétaire d’une brasserie, construit une vaste demeure sur une terrasse dominant l’Ourthe, au lieu dit « Au Chesne ». Il y installera une seconde brasserie franche. Il détiendra alors la moitié du monopole de la fabrication de la Bière à Durbuy et environs.

C’est à cette endroit que les frères Trine vont faire renaître la tradition brassicole en transformant leur établissement qu’ils nomment « la Ferme au Chêne ». Ils y créent une Microbrasserie et aménagent de vastes locaux en débit de boissons avec petite restauration de type campagnard. En 1990, les responsables du tourisme durbuysien, conscients du plus que la famille Trine vient d’apporter à leur ville, décident de créer une confrérie qui portera le nom de cette bière.

Michel Trine se défend bien d’avoir voulu cette création dans le but de valoriser son produit. Bien sûr, il est très honoré et très fier d’avoir été sollicité par ses pairs, mais il insiste sur le fait que la confrérie est avant tout un outil au service de la promotion de Durbuy et de sa région. De plus, les confrères durbuysiens décident de promouvoir également une autre spécialité gastronomique locale «  la Tartouille », sorte de tarte chaude aux œufs, fromage, lardons, épices.

C’est donc en collaboration avec le Syndicat d’Initiative, présidé par Baudouin Haot, et d’autres partenaires que naîtra en 1991 la nouvelle confrérie. La confrérie voisine du Matoufè de Marche en Famenne apportera son aide et ses conseils; et deviendra la «marraine».

Joseph Bernard, historien local, aujourd’hui disparu, apportera lui aussi une aide précieuse à la jeune confrérie en effectuant une recherche très fouillée sur l’histoire de la brasserie de Durbuy et notamment sur les noms en usage aux XV ème et XVI ème siècles dans les milieux brassicoles de la région. Ces noms seront utilisés pour désigner chaque membre du Conseil de la Confrérie.

A partir de septembre 1991, la quinzaine de membres fondateurs vont se réunir régulièrement pour mettre au point tous les détails de leur future ASBL : costumes, accessoires, statuts, calendrier, chapitre, cérémonial, etc.

Le premier chapitre se déroula fin mars 1993 ; la confrérie a été reconnue en mars 1994 par le « Conseil Noble des Confréries de la Province du Luxembourg » lors de son deuxième chapitre.

La jeune confrérie a déjà fait preuve de son sérieux et de ses compétences. Depuis sa création, elle a participé à quelques centaine de manifestations notamment en janvier 94 où une délégation de la confrérie a été présentée au Premier Ministre Jean-Luc Dehaene lors d’un déplacement dans son fief brugeois. En 1995, lors de son troisième chapitre, cinq nouveaux membres ont reçu titre et habit, 1996 deux nouveaux membres , en 1997,1998,1999 et 2000 , un nouveau membre. Six nouveaux membres postulants poursuivent actuellement qui leur première année, qui leur deuxième année de stage de deux ans et recevront en 2003 et 2004 leurs apparats.

Le Chapitre se déroule chaque année le dernier week-end de mars dans une ambiance faite de bonne humeur et de confraternité depuis l’accueil jusqu’à la fin du souper dansant, dans les salons de l’hôtel Jean de Bohème. De nombreuses personnalités sont intronisées lors du chapitre et portent le titre de Gruyer d’honneur après avoir subi avec brio la « rude » épreuve de la dégustation.

 

Accueil ] Remonter ]

Envoyez un courrier électronique à webmaster@marckloff.bepour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Copyright © 2002 Confrérie de la Marckloff
Dernière modification : 07 May 2006