Confrérie de la Marckloff

Accueil Contactez-nous Sommaire Recherche Contacts et Liens

 Histoire Belge
 

 

Accueil

La Belgique, terrain de rencontre de l’Europe :

La Belgique qui fut jadis le champ des multiples batailles pour l’Europe est aujourd’hui un terrain de rencontre européen et ouvert sur l’Europe .

Au cours des siècles la situation géographique de la Belgique a valu à notre pays de servir de champs de bataille aux puissances qui nous entouraient et qui y vidaient souvent leurs querelles.

Il suffit de jeter un coup d’œil sur nos frontières pour comprendre que ces limites assez fantaisistes ne répondent à aucun motif géographique : C’est que les contours de la Belgique ont été fixés au cours des siècles par des guerres et des traités qui se souciaient uniquement de points stratégiques.

Aujourd’hui, alors que la solidarité européenne s’impose, la Belgique est devenue un pays de rencontre.

Grâce à ses populations allemande, flamande, luxembourgeoise et wallonne, n’est-il pas ouvert pleinement aux civilisations germaniques et latines qui font l’Europe.

La Belgique est également un carrefour bien desservi par les moyens de communications : son réseau routier compte nombre de grandes routes européennes qui traversent notre pays pour se rendre non seulement dans les pays frontaliers que sont la France, l’Allemagne, les Pays-Bas ou le Grand-Duché de Luxembourg mais également au-delà.

De même son réseau ferroviaire est l’un des plus dense du monde par où transite tant de grands express européens.

 

Nos régions : une leçon de géographie et la source de notre identité 

De la Côte au Sud Luxembourg en passant par la capitale, La Belgique est une succession de paysages et de reliefs naturels.

Après les dunes et plages de notre Mer du Nord, l’immense plaine flamande aux villages coquets et aux multiples clochers ; aux villes industrielles et centres d’art.

Vient ensuite un terrain aux molles ondulations.

A l’approche de Bruxelles, nous escaladons et re-descendons de douces collines. Traversons le Brabant wallon plus accidenté, plus boisé pour accéder un plateau aux riches cultures.

Brusquement une pente raide vers le sillon que la Meuse a creusé. Au-delà un terrain de plus en plus accidenté : si dans le Condroz, les terres cultivées sont nombreuses, plus au sud, les forêts de sapins envahissent peu à peu le paysage. Entre de hauts flancs de vallées boisées, les villages se font plus rares. Peu à peu le plateau s’affaisse vers le sud, les forêts de sapins abandonnent le paysage. A l’Ardenne rude, gréseuse et schisteuse succède la Gaume, un pays vallonné où le chêne et le bouleau règnent en maître.

 

Ces différences géographiques sont les marqueurs de notre activité agricole et industrielle, liée à la richesse du sol et du sous-sol, à l’hydrographie, au climat. Le Belge dépend plus de la terre où il vit qu’il ne se l’imagine.

Chacune des régions traversées est complément indispensable aux autres.

Nous tirons notre force de la diversité de notre territoire et de l’union de nos régions.

Si l’Ardenne n’a pas la richesse des régions industrielles et agricoles du sud et centre du pays, elle apparaît comme un élément d’équilibre : c’est le poumon des terres surpeuplées qui l’entourent. Voilà pourquoi elle se doit d’avoir toujours une ardeur d’avance.

Confréries : Qui, que, quoi, dont, où.

Chacune de notre confrérie est liée à l’histoire de notre pays et met en évidence un produit bien de sa cité, produit issu de la situation géographique, de l’histoire et de la culture de son pays.

Nous sommes le récit de notre cité, le respect de notre passé, la lucidité du présent et le fondement de l’à venir : l’histoire d’une identité au travers de produits de notre terroir.

Ces bénévoles veillent sur l’authenticité, la convivialité et l’amitié entre tous et au respect de la différence.

La Belgique n’est-elle pas reconnue pour un pays du bien boire et bien manger ?

 

 

Accueil ]

Envoyez un courrier électronique à webmaster@marckloff.bepour toute question ou remarque concernant ce site Web.
Copyright © 2002 Confrérie de la Marckloff
Dernière modification : 07 May 2006